Association Nationale

des Cavaliers Catholiques

Notre Dame - Saint Georges

 
 
Présentation
 
Qui sommes nous ?
 
Qu'est ce qu'un pèlerinage à cheval ?
 
Les pèlerinages effectués depuis 1993
 
Les pèlerinages à venir
 
 
 
Ecrivez nous
 

Un pèlerinage équestre c’est :

Une randonnée équestre à thème religieux, un pèlerinage effectué à cheval, avec ses joies et ses difficultés.

Un temps de loisir qui réunit  plaisir sportif et bienfait spirituel.

Les pèlerinages s’effectuent avec cheval personnel  ou avec un cheval loué sur place.

L’accompagnement est prévu dans la mesure du possible par

un Accompagnateur de Tourisme Equestre et un aumônier cavalier.

Le niveau équestre requis est de savoir s’occuper d’un cheval et d’être à l’aise aux 3 allures.

     

 

Pourquoi un pèlerinage à cheval ? 

 

Folklore ou fantaisie?

Non ! Il s’agit de Tradition - Action de grâce - Témoignages - Apostolat

 

1) TRADITION

 

Elle remonte au moyen-âge. Abandonnée depuis la découverte des moyens de transport à moteur, il est bon de redécouvrir les vertus de cette tradition des pèlerinages à cheval:

- vertus de patience, de maîtrise de soi, d’endurance:

- une halte dans la vie trépidante de notre siècle : prendre le temps de vivre...

- un temps pour les soins et l’affection du cheval, avant de penser à sa propre fatigue, (halte à la paresse!),

- un temps de courage pour surmonter les difficultés des chemins ou des montures, (halte au laisser-aller),

- un temps d’humilité devant tout ce que nous avons toujours à apprendre d’un cheval, de nos compagnons de route, des circonstances rencontrées (halte à l’orgueil !),

- un temps pour découvrir en profondeur les beautés de la nature créée par Dieu et  l’en remercier au passage, (halte à l’indifférence !),

- un temps pour vivre en fraternité les même joies du cheval et les tourner vers la gloire de Dieu, (halte à notre manque d’amour pour Lui, et notre prochain...).

 Retour en haut


 

2) ACTIONS DE GRACES

 

- Partis de nos intentions personnelles : remercier pour les grâces obtenues, nos pèlerinages veulent être aussi un témoignage plus large des grâces de DIEU pour tous, et veulent faire connaître Sa présence et Sa bonté sur tout les parcours en proclamant Sa gloire et Son amour, par la prière du chapelet à haute voix et par les chants “à tous les échos”.  

- Nos demandes - allégement de nos croix et force pour les porter - y seront jointes, même implicitement, car: “Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et tout le reste vous sera donné de surcroît” Et nous y joindrons nos prières pour tous ceux qui nous auront confié leurs intentions.

 Retour en haut  

3) TEMOIGNAGE:

 

- L’équitation est un loisir, un plaisir, parfois un métier, souvent une passion - saine mais égoïste, amenant parfois un service du prochain mais sans dimension spirituelle. Ces pèlerinages équestres créent l’occasion de mettre tout cela au service de Dieu.

- La Foi, et les grâces qui en découlent, sont un trésor et une lumière qu’il ne faut pas garder pour soi et cacher “sous le boisseau”(1) mais qu’il faut faire connaître à tous ceux que l’on est amené à rencontrer, chacun dans son milieu de vie, de travail et de loisir, et leur proposer de partager.  Pour nous, ce sera le milieu des cavaliers(ères), de toutes provenances sociales, et aussi le milieu des sympathisants, amis et familles, des passants, curieux, observateurs, sceptiques, et même “ennemis”, dans un esprit chrétien de pardon et de respect des incompréhensions et des différences.

 Retour en haut

4) APOSTOLAT des cavaliers, et par les cavaliers:

Il s’agit de faire partager ce trésor et cette lumière de notre Foi par les moyens et dons reçus de Dieu: les “talents” propres à chacun qu’il faut faire fructifier pour Dieu (2):

 

- pour nous ce sera par le moyen du cheval et de l’art de l’équitation,

- la poésie, le chant, la parole ou l’écriture (Journal de bord notamment...), le goût et l’adresse en couture (bannières, brassards) etc.

- la joie, le sourire (même quand tout n’est pas parfait...),l’espérance et la charité...

- et par les moyens de notre époque, lors des traversées de villes, des départs et arrivées: médias: presse, radio, télévision en attirant l’attention sur Dieu par l’insolite de ces groupes de cavaliers récitant le chapelet à haute voix et chantant des cantiques.

Pour toutes ces raisons, les pèlerinages de l’A.N.C.C. ne sont pas seulement des randonnées à cheval vers un sanctuaire:

 

Les pèlerins-cavaliers ont un programme spirituel pour les temps de pas en cours de route, de chants spécifiques et de chapelet entre les temps de détente, de silence et d’allures vives ou de passages délicats dans la nature, de messes et causeries aux étapes, programme élaboré à l’avance par les organisateurs avec l’aumônier ou les prêtres des paroisses des étapes.

 

(1) Mt 5.13-16

(2) Mt 25.14-30